Trouver l’Amour dans un tableau Excel ?

Mohamed a un bon job et vient de trouver un bel appartement. Un seul élément manque à son tableau parfait, une femme ! Il se donne environ un an pour se marier. En bon scientifique, il a établit une sorte de tableau excel dans sa tête. II en est persuadé, il trouvera l’amour auprès de celle qui ressemblera le plus à son portrait robot. Elle aura la beauté de Monica Bellucci mais en reubeu. Le QI d’Einstein mais en femme. La grâce de Mélissa Theuriau mais en brune… Habitués des sites internet depuis les années caramail, les garçons qui ont le profil de Mohamed usent de tout les moyens pour trouver l’amour. Sites de rencontre, speed dating, dîners arrangés, choufing dans les mariages… Tout est bon pour créer la rencontre. Justement y-a-t-il vraiment une rencontre ? « Bien sur je prends le temps de rencontrer la fille ! Se justifie le jeune homme. Mais si ça ne colle pas, je zappe assez vite c’est vrai ». Ce qui ne colle pas, c’est que la fille « n’a pas le petit truc… ». Pas très clair tout cela hein ?

« Elle n’a pas le petit truc… »

En fait, certains célibataires (filles comme garçons !) cherchent un partenaire comme d’autres recherchent l’appartement de leur rêve. Ils adoptent une attitude de consommateur dans les sites. Comme s’ils faisaient leurs courses au super marché… Du coup, ils exigent ces « petits trucs » en plus de leurs exigences. La fille par exemple doit être mince et avoir les cheveux longs… Le garçon doit mesurer au moins 1,90 m et doit être très brun… Ces consommateurs ne l’avouent pas toujours mais ces lubies ont toutes leurs importances. Elles peuvent faire stopper net une histoire. Quand cela se passe, l’autre qui pensait vivre « une belle histoire » ne comprend plus rien. Qui oserait lui dire : « désolée on arrête là. Tu comprends tu n’es pas assez mince et ferme… ». Mais peut-on mettre sur le même plan la recherche d’un nouveau travail, ou de nouveaux investissements bancaires avec la recherche de l’âme sœur ? Peut-on réellement placer dans un tableau excel les noms des ses diverses conquêtes et mettre des notes de 1 à 10 dans la case : « nombre d’heures de sport hebdomadaires », « niveau d’étude », « langues étudiées », « tour de poitrine » !

La vraie rencontre

Il semble en fait que pour ces célibataires de laboratoires, le mot « rencontre » soit plutôt compris comme « entretien d’embauche ». Il faut le ou la meilleure candidate… Oui il y a un vrai problème d’humilité. Mais ne soyons pas trop durs ! N’y aurait-il pas aussi tout simplement de la peur derrière tout cela ? Toujours habitués à se contrôler, ces anciens 1er de la classe ne se lâchent pas assez. Ils veulent tout calculer. Tout contrôler. Comme dans leur enfance, ils n’oublient pas ce que leur répétait sans cesse maman : « tu dois être le meilleur ! Ne compte sur personne, que sur toi-même… ». Ce qu’ils n’ont pas appris dans leurs équations, c’est qu’heureusement l’Amour ne répond pas à cette logique. L’amour c’est avant tout l’abandon de soi pour la découverte de l’autre. Incroyable mais vrai, on peut apprendre de l’autre. Et surtout sur soi-même. Mais c’est le genre d’alchimie que l’on découvre si on veut bien se donner la peine d’essayer…

Et vous quels sont vos critères ? Est-ce que vous pensez être trop compliqués ? Est-ce qu’on vous a déjà largué à cause d’un détail ?

Une réflexion au sujet de « Trouver l’Amour dans un tableau Excel ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *