« Je ne cherche pas un mari, mais un bon père ! »

Le mariage n’est pas le rêve de toutes les Maghrébines. Certaines vivent très heureuses sans la bague au doigt et ne cherchent pas un mari comme on chercherait le bonheur. Ce qui ne veut pas dire qu’elles ne rêvent pas du grand amour. « Je veux être heureuse en amour bien sûr mais je veux avoir une relation saine et équilibrée, sans pression… Je trouve que le mariage complique parfois certaines relations » raconte Darîne, 27 ans. Ces femmes travaillent, aiment leur métier et veulent préserver leur liberté totale. Continuer la lecture de « Je ne cherche pas un mari, mais un bon père ! »

Opération Mariage Express

A croire que certains célibataires se réveillent un beau matin en criant : « ahhhh mais il faut que je me marie ! ».
Que ce soit à cause de l’âge qui avance, de la pression familiale ou d’une soudaine prise de conscience, le mariage peut-être perçu comme une mission à accomplir dans l’année, voire dans les mois qui suivent ! Se marier oui, mais pourquoi aussi précipitamment ? « Le mariage musulman c’est el nia, pas besoin de réfléchir cent ans » comme disent certaines mamans. « Ce qui doit arriver, arrivera de toute façon », ajoutent-elles. En clair : il faut faire confiance à son instinct, écouter son cœur… Ok, mais de quoi parle-t-on? D’un nouveau jean, d’un sac à main… ou de LA personne qui va (en théorie) partager TOUTE notre vie ?

Continuer la lecture de Opération Mariage Express

JF cherche son mektoub !

Pour les candidats malheureux au mariage

Ils ont 30 ans, ils ont tout pour séduire, ils sont pourtant toujours célibataires. Leurs parents, venus immigrer en France, ont souvent connu le mariage de raison. Eux rejettent ce modèle, non sans difficulté.

A la terrasse d’un café parisien, une jeune femme bronzée sirote un jus de fruits.
Nacera, 30 ans, était il y a encore quelques jours sur les plages grecques. Malgré sa bonne humeur apparente, elle est contrariée. « Avant de partir en vacances, je me suis encore disputée avec mes parents… Ils me reprochent de trop voyager. Pour eux, ce n’est pas comme ça que je trouverai le fameux mari !« , raconte-telle, les yeux ronds.
D’origine marocaine, cette petite brune très dynamique occupe un poste à responsabilités
qui exige beaucoup de disponibilité. Au grand désespoir de ses parents, elle n’a toujours pas la bague au doigt Elle a, bien sûr, la liberté de choisir le partenaire de sa vie, mais on lui impose certains critères. L’élu doit être musulman pratiquant, « de bonne famille« , d’origine marocaine et avec une meilleure situation professionnelle qu’elle…
« Moi, je n’exige pas grand-chose. Un homme drôle, sensible, généreux et intéressant…
il est déjà très difficile de trouver quelqu’un qui me corresponde, alors si je dois ajouter le critère des origines, je suis foutue !
« , plaisante-telle.

Continuer la lecture de JF cherche son mektoub !