Elle est plus diplômée que moi !

Dès le départ, elle le savait. Dalila savait que ça ne marcherait pas. Mais elle s’est laissé convaincre. Mohamed 28 ans est un ami de sa sœur. Dalila a le même âge. « Cela fait un baille que ma sœur essaie de nous caser ensemble ! Physiquement, il me plaît et je sais que c’est réciproque. Il est marrant, débrouillard, des qualités que j’apprécie chez un homme. C’est un bosseur, il est musulman. Pourquoi pas ? »

Une histoire qui semble bien commencer entre Dalila et Mohamed et pourtant, elle n’a pas durée. Pourquoi ? Dalila s’ennuyait intellectuellement. J’entends d’ici toutes les célibataires endurcies y aller de leur pronostiques. « Les filles d’aujourd’hui sont trop exigeantes ! Elles chipotent ! ». Dalila s’explique : « Je suis ce qu’on appelle une « une intello ». Alors que lui est plutôt « manuel ». Il est pâtissier. C’est terrible à dire, mais il a un regard plutôt « limité » parce qu’il manque de connaissances.».

Continuer la lecture de Elle est plus diplômée que moi !

Va-t-elle plaire à maman ?

A l’approche de la fête des mères, n’oublions pas nos mamans, on les aime tant !

Nombreux sont ces messieurs qui avouent choisir leur dulcinées avec l’avis de Maman en tête… Mesdemoiselles, sachez le, certains hommes vous choisissent car vous correspondez aux critères de leur mères ! Plus sérieusement, leur place est centrale dans les familles maghrébines. La relation mère-fils y est parfois fusionnelle. « C’est moi qui t’ai porté pendant 9 mois, qui t’as appris tout ce que tu sais » aime à rappeler chaque mère à son fils. « Le paradis se trouve sous les pieds de la mère » peut on lire dans le Coran… Les enfants doivent plus que le respect à la mère. La reconnaissance à vie. Donc, difficile de la contrarier. Et oui, les critères de sélections de la future épouse sont aussi ceux de « yema ».

Continuer la lecture de Va-t-elle plaire à maman ?