Les clés pour une journée de mariage réussie !

Ca y est la saison des mariages est lancée ! Vous avez dû recevoir quelques cartons d’invitations du cousin, de la voisine de quartier ou de la collègue de travail…  Mais peut-être que vous-mêmes êtes en train d’envoyer vos dernières invitations ? Logiquement, à ce stade, tout est organisé. Sauf que le jour J, tout n’est pas si simple. Les oublis et le stress peuvent gâcher le plus beau jour de votre vie ! Pas de panique, voici quelques clés pour éviter le pire.

Quinze jours avant le mariage, rappelez vos prestataires un par un. Le conseil vient de Nacira, 33 ans. « Une semaine avant mon mariage, j’ai appelé mon DJ juste pour caler une musique… Et là, il se rend compte  qu’il a réservé la mauvaise date ! J’ai dû trouver une nouvelle personne en une semaine ! ». Oui oui, cela arrive plus fréquemment qu’on ne le croit ! Heureusement tout s’est bien fini pour la jeune mariée, mais pour éviter le cauchemar,  prenez le temps de rabâcher la date et le lieu de la cérémonie.

Autre vérification utile à 15 jours du grand saut. Imaginez toute la journée, chaque moment de la préparation de la mariée à la dégustation du gâteau. A faire avec la famille et les amis… et un carnet de note ! Le but est de vérifier que vous n’avez rien oublié. Ni l’urne pour les enveloppes cadeaux, ni une table un peu à l’écart pour le dîner des enfants ni le livre d’or ! Ces petits riens que l’on regrette amèrement de ne pas avoir prévu !

Il faut savoir déléguer !

Le grand jour enfin arrivé, il faut se détendre… un peu ! Pour profiter à fond de la journée, les mariés ne s’occupent plus de rien. Cela parait logique, mais combien de mariés font de grands gestes ridicules ou même crient pour demander telle ou telle musique, ou qu’on dégage l’entrée, ou qu’on rajoute de la boisson sur les tables…

Mesdames, il faut lâcher prise ! Tous vos invités ont les yeux rivés sur vous, adoptez au moins l’attitude de la reine de la soirée. Même son de cloche pour Monsieur ! Vous portez un beau costume, une chemise impeccable donc évitez de jeter votre veste n’importe où et de remonter vos manches pour porter telle ou telle table et garer la voiture de tante Fatna…

Si vous avez tout organisé de vos petites mains, il faut dé-lé-guer ! « Le secret c’est d’avoir un ou deux « bras droits » choisis dès le début ! Pour moi c’était ma sœur qui me connait par cœur et qui a suivi toute l’organisation » raconte Malika, 30 ans. Cette personne de confiance doit savoir deviner ce qui vous tracasse grâce à un simple haussement de cils, elle doit être vos yeux et vos oreilles. A vous de faire le choix de la bonne personne !

Gérer la famille…

Autres point délicat : la famille ! C’est normal, dans tous les mariages, il y a de la famille qui « débarque » de toute la France et même parfois de l’étranger. Le plus souvent ces oncles, tantes, cousins-cousines, (dont on ne connait jamais le nombre exact à l’avance) sont hébergés chez vos parents…  Mais savez-vous où ils vont se préparer ? Dans quelle voiture ils vont monter ? Où ils vont se rendre entre la cérémonie de la mairie et la soirée ? C’est tout bête, mais il faut organiser un « comité d’accueil pour la famille ».

« Le jour du mariage, mes sœurs n’ont même pas eu le temps de se préparer car il a fallu accompagner la cousine qui venait d’Espagne chez le coiffeur, la tante qui vit dans le Sud chez le fleuriste ! » raconte Sarah, 27 ans. Mais surtout, lorsqu’il s’agit des « anciens » (qu’il ne faut surtout pas froisser), il faut préparer le déjeuner du midi avant de partir pour la mairie… « Ma pauvre maman a raté la mairie car elle était coincée derrière les fourneaux pour nourrir la famille à l’heure du déjeuner ! On aurait dû prévoir cela la veille ! » regrette  Sarah.

Et vous, avez-vous des regrets sur l’organisation de votre mariage ? Quels sont vos conseils pour les futurs mariés ? Et vous les futurs mariés, comment préparez-vous le plus beau jour de votre vie ? A vos coms !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>