La saison de l’amour s’installe

Cela n’aura échappé à personne, les beaux jours s’installent et on en profite ! Si le printemps est la saison idéale pour les mariages, c’est surtout le moment propice pour trouver l’amour. Ce n’est pas moi qui le dis, mais les scientifiques. Selon une étude publiée dans le Journal of Biological Rhythms, « les humains sont programmés biologiquement pour partir à la recherche d’un partenaire dès l’arrivée de la belle saison. Ce sont les températures plus chaudes et les journées plus longues et plus ensoleillées qui les y poussent », explique le Dr Laura Zilney.

« J’ai rencontré mon fiancé en mai dernier. Il faisait beau, j’étais plus détendue. Il travaillait dans la même boîte que moi, mais je ne l’avais jamais remarqué avant ! » nous confie Loubna, 29 ans, qui organise son mariage avec Karim. Le soleil est le meilleur allié qui rappelle que la vie ne se résume pas au « métro, boulot, dodo ». Une envie naturelle et biologique pousse les célibataires à se « caser ». « Sous le soleil, on a envie de passer de bons moments, de faire des activités… Et c’est compliqué quand on est seul. C’est à ce moment-là qu’on réalise vraiment qu’on est célibataire » analyse Nabil, 32 ans.

Moins de stress, plus de temps

Pour la génération des bureaux-addicts, qui ont tendance à travailler jusqu’à pas d’heure, le printemps donne l’impression que la journée est plus longue. Qu’elle ne se termine pas une fois qu’on a quitté l’entreprise. « Je pars chaque soir vers 19h. C’est vrai qu’en hiver, la première chose à laquelle je pense quand je rentre chez moi c’est : quel dîner pour ce soir ? Une fois rentrée,  je m’endors quelques heures plus tard devant la télé… » raconte Rachida, 27 ans. « Mais au printemps, j’ai le temps de me promener, de passer voir mes amies… Tout cela est possible avant la barrière psychologique de la tombée de la nuit » poursuit la jeune célibataire.

Trouver l’âme sœur ou « pulluler »

Le printemps est aussi synonyme de tenues plus légères, de mode, de lunettes de soleil… Si certains célibataires s’offrent plus de moments de détente, certains passent toute la journée à « chasser ». A chacun son envie : trouver l’âme sœur ou « pulluler ». « Certains garçons passent trop de temps sur les terrasses de cafés à draguer à tout va ! » regrette Zohra, 28 ans.  « C’est aussi au printemps qu’on croise le plus de « relous » qui draguent de façon presque agressive… Ce n’est pas ce que je recherche… » poursuit-elle. Même son de cloche chez les garçons : « c’est difficile de faire des rencontres sérieuses, beaucoup de filles se méfient et pensent qu’on veut juste s’amuser. D’autres au contraire ne sont pas choquées par un rendez-vous sans forcément de sérieux »  précise le jeune homme.

Et vous, pensez-vous que le printemps est plus propice aux rencontres ? Sentez-vous que vous êtes plus à l’écoute à cette période ou au contraire, pensez-vous que cela ne change rien dans les rapports hommes-femmes. Que tout dépend de la technique d’approche ? Si vous êtes en couple, lors de quelle saison avez-vous trouvé l’amour ? A vos coms !