Mariage et études font-ils bon ménage ?

Telle est la question que se posent de nombreux jeunes couples qui souhaiteraient sauter le pas.  Doit-on renoncer à l’un au profit de l’autre, ou est-il possible de concilier les deux, mariage et cursus universitaire ?

Les positions divergent, selon que l’on soit un homme ou une femme. Les hommes en majorité préfèrent finir d’abord leurs études et se lancer dans la vie active avant de passer la bague au doigt de leur chère et tendre!  En effet, ils ne veulent pas assumer la charge d’un foyer sans avoir les ressources nécessaires à la vie à deux.

S’assurer un minimum de ressources avant de s’engager dans la vie à deux

Pour Ahmed, 23 ans : « on n’est pas forcé d’avoir beaucoup de moyens pour se lancer, mais soyons réalistes, on ne peut vivre que d’amour et d’eau fraîche. Le travail, même s’il n’est pas rémunéré au mieux, apporte cette stabilité nécessaire pour des débuts réussis ». Cet exemple illustre la difficulté de démarrer dans la vie active et de s’engager dans la vie à deux, en même temps. Cependant, selon Ahmed, ainsi que pour d’autres hommes, cette condition ne s’applique pas à leur future femme. Pour eux, les femmes peuvent, en se mariant, continuer leurs études.

Avis que partagent certaines femmes, mais pas toutes. La tendance de ces dames est de dire qu’il vaut mieux finir ses études ou être au moins en dernière année pour pouvoir se marier. Ces femmes ont d’une part le souci de finir leur études dans des conditions optimales afin de décrocher le travail pour lequel elles ont étudié durant plusieurs années, peut-être même avant de rencontrer  leur chéri et d’autre part le désir d’autonomie.

Avancer étape par étape ‘dans le bon ordre’

Pour Siham, 22 ans, en couple depuis 3 ans avec Karim, il ne faut pas mélanger les mariage et études pour vivre pleinement ces deux vies. La vie d’étudiante qu’elle préfère vivre chez ses parents d’un côté, et celle de femme mariée qui suivra, mais plus tard. « Je viens d’une famille où les hommes ont toujours encouragé les femmes à finir leurs études avant de se marier, et je ne souhaite pas déroger à ce principe qui tenait à cœur à mon grand-père, à mes parents et à moi. Il en va de mon indépendance intellectuelle et financière. De plus, je ne me vois pas rentrer chez moi plusieurs soirs d’affilée et dire à mon mari, ‘chéri pas de diner ce soir j’ai une dissertation, un partiel, ou un exposé’ ». En dernière année de master, Siham prépare son mariage musulman pour septembre, à la fin de son année d’alternance.

Vous êtes étudiant ? Quel est votre avis ? Partagez votre expérience avec nous.

Le voyage de noces, première cohabitation du couple

On dit que l’on découvre vraiment l’autre quand on vit avec. C’est pour cette raison que réussir sa première année de mariage est fondamental. Ou réussir son voyage de noces pour les plus chanceux. Mais il n’est pas encore systématique pour tous les couples. Pour certains, ce n’est qu’un rendez-vous commercial. Il est vrai que la surenchère des destinations permet d’en mettre plein la vue, c’est d’ailleurs souvent l’objectif plus ou moins avoué lors des mariages : « partir le plus loin possible et éclater tous le monde ! ». Mais pour beaucoup, ce voyage est surtout un moment précieux pour se retrouver en amoureux et créer un univers personnel et intime. En tête-à-tête.

Alors : pour ou contre le voyage de noces ? A-t-il vraiment une utilité pour le couple ?

« C’est juste pour jeter de l’argent par les fenêtres »

« Partir en voyage de noces n’est pas important du tout ! C’est juste pour jeter de l’argent par les fenêtres… Moi je suis sûre de l’amour que je porte à mon mari, pas besoin de voyage pour consolider notre union. Après mon mariage, je voulais surtout vite construire mon avenir avec mon époux et devenir enfin maman… », raconte Amina, 36 ans, qui fait la connaissance de son époux sur un site de rencontre, Mektoube. Au sein du couple de Bassem et Myriam, la question n’était pas vraiment tranchée avant. « Notre mariage a été assez difficile à organiser. Nous avons subi les très lourdes pressions des familles qui poussaient pour que cet événement soit unique… Du coup, le mariage nous a coûté plus cher que prévu. Et j’ai délaissé notre voyage de noces » raconte Bassem 34 ans, sur le ton du regret. « Oui je regrette car j’ai voulu faire plaisir à tous le monde alors que je savais que ce voyage était très important pour mon épouse. Elle voulait une escapade spéciale et inoubliable que l’on aurait partagée ensemble. Ca reste une promesse que je n’ai pas assurée » poursuit le jeune homme. Qu’on parte ou pas, la question doit être discutée en amont et bien tranchée au sein du couple. Si ce n’est pas le cas, cela reste au mieux un regret, au pire un reproche qui perdure…

« Commencer notre vie commune sur de bonnes bases »

Pour Zohra, il n’y a pas de mariage sans voyages de noces. « Pas pour la frime » précise-t-elle d’emblée. « Nous ne voulions pas de grand mariage très couteux. Par contre, nous voulions nous offrir un beau voyage ! Un souvenir unique !  Nous avons opté pour la Malaisie et l’Indonésie. C’était magique… », raconte cette jeune trentenaire. Pourquoi est-ce si important ? « Pour commencer notre vie commune sur de bonnes bases. Apprendre à se découvrir sans stress et sans la famille qui gravite autour de nous ! » éclate-telle dans un rire. Car il est vrai que la plupart des mariages maghrébins sont un vrai concentré de tensions et de bienséance abusive…  Et ce, avant, pendant et même après l’union ! Dès le lendemain, on fait les comptes, on découvre les cadeaux et les enveloppes offerts par les invités… Parfois, il y a des déceptions, des critiques… Puis on commente les noces, on compare les genres… « Une période que je ne voulais pas vivre ! J’ai de bons rapports avec ma belle-famille, mais ma belle-mère donne son avis sur tout… », confie Zohra. Ainsi, avec son cher et tendre, elle décolle pour l’Asie deux jours seulement après le mariage, juste le temps de boucler sa valise. « Quand nous sommes rentrés, nous étions détendus, reposés et nous avions pris beaucoup de recul sur les derniers événements… », se réjouit-elle.

Et vous, que pensez-vous des voyages de noces ? Est-ce si important ?

Est-ce juste un effet de « mode » ou permet-il vraiment au couple de se découvrir ?

Comptez-vous partir en escapade amoureuse après votre mariage ou n’avez-vous encore pas pris de décision ? A vos coms !

Un mariage pour épater la galerie ?

Le mariage est une entreprise délicate… C’est le grand moment où sa vie est conditionnée par le choix de l’Autre. On tombe amoureux de telle ou telle personnalité car elle convient aussi au choix de vie que l’on a fait. Bien sûr, le mariage c’est la vie à deux mais c’est aussi une cérémonie où la famille et les amis sont invités à être témoins de notre union. Et c’est là que l’on peut voir tout et n’importe quoi… Certains pensent réellement que la fête du mariage est une fin en soi : une magnifique cérémonie, une organisation unique et personnalisée, de belles voitures au cortège… Une décoration de choix où tout le monde est heureux pour vous, voire envieux. Continuer la lecture de Un mariage pour épater la galerie ?