Un Chinois dans un site communautaire « arabe »…?

On le sait bien, dans les quartiers populaires français,  c’est souvent Blacks, Blancs, Beurs ou plutôt Noirs, Blancs, Arabes…  et Chinois ! Qui n’a pas connu sur les bancs de l’école ou dans le square de jeux de son quartier, un copain ou une copine à lunettes fan de math et souvent premier de la classe… Bon stoppons là tout de suite les clichés ! La population française est de plus en plus métissée, (heureusement !), pourtant on s’étonne parfois que certains asiatiques soient musulmans ou tout simplement qu’ils aiment la culture arabe et les Maghrébins…

Continuer la lecture de Un Chinois dans un site communautaire « arabe »…?

Pieuse ok, mais pas « sainte nitouche»… (?)

Une grande majorité d’arabe se dit musulman. La religion est d’ailleurs l’une des principales raisons de rechercher l’âme sœur dans les sites communautaires… Mais on le sait bien, il y a autant de musulmans que d’hommes. Le niveau de pratique et la conception de la foi appartiennent à chacun. De plus en plus de jeunes musulmanes se plaignent de « l’hypocrisie » de certains croyants lors des premières rencontres. « Je suis assez pratiquante et je m’interdis d’avoir des flirts… Pas de contact autre qu’avec mon futur mari. C’est pour moi un précepte musulman. Mais parfois certains hommes me prennent pour une sainte nitouche et ça les fait fuir ! » raconte Karima, 28 ans. En clair, pour certain musulman, l’idéal c’est une femme pieuse, oui. Mais avec un peu d’expérience quand même… « J’ai l’impression que cela fait peur. Que l’idée de n’avoir jamais eu aucun flirt à mon âge est grave. Mais c’est mon choix !» poursuit la jeune femme voilée.

Continuer la lecture de Pieuse ok, mais pas « sainte nitouche»… (?)

A la chasse aux convertis

A chaque fois qu’un mariage est célébré, on a le même réflexe. «  C’est quoi ? Marocains, algériens… ? ». Avouez-le ! Ca n’a aucune importance, mais on le fait tous. Mais dès qu’il y a un converti dans le couple, on entend les « Mashallah ! », « Mashallah ! » d’admiration. Ces jeunes Français de souche, blancs, parfois aux yeux clairs ou aux cheveux blonds… Aux prénoms gaulois et à l’éducation parfois chrétienne. Ces jeunes qui décident par eux même, grâce à leur propre réflexion de devenir un jour musulman… Et en général ils sont très assidus dans la pratique. Et quand ils parlent arabe, c’est l’extase !
Il y a une forme de fantasme autour des convertis… Ils sont pour la plupart de bons partis pour nos célibataires ! Que ce soit du côté des filles que des garçons.

Continuer la lecture de A la chasse aux convertis

Et pourquoi pas au bled ?

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain…» Pas toujours ! Les jeunes filles d’origine maghrébine ont l’habitude. Elles se font très courtisées lors des vacances au bled. « Quand on a 15 ans, on s’énerve facilement. Avec leurs ksss ksss, ils ne savent pas s’y prendre les blédards » reconnait dans un rire Lila. Mais une fois la trentaine passée, on ne prend plus ces courtisans à la légère… On pourrait croire que le choix du bled est un choix par défaut pour certaines. Pas systématiquement ! Depuis touts petits, les enfants d’immigrés maghrébins ont une image assez négative des « blédards ». « Peut être parce qu’ils se moquaient de nous enfants, alors on se moquait à notre tour… Leur façon de s’habiller, l’accent, ça nous faisait rire » !

Continuer la lecture de Et pourquoi pas au bled ?