Va-t-elle plaire à maman ?

A l’approche de la fête des mères, n’oublions pas nos mamans, on les aime tant !

Nombreux sont ces messieurs qui avouent choisir leur dulcinées avec l’avis de Maman en tête… Mesdemoiselles, sachez le, certains hommes vous choisissent car vous correspondez aux critères de leur mères ! Plus sérieusement, leur place est centrale dans les familles maghrébines. La relation mère-fils y est parfois fusionnelle. « C’est moi qui t’ai porté pendant 9 mois, qui t’as appris tout ce que tu sais » aime à rappeler chaque mère à son fils. « Le paradis se trouve sous les pieds de la mère » peut on lire dans le Coran… Les enfants doivent plus que le respect à la mère. La reconnaissance à vie. Donc, difficile de la contrarier. Et oui, les critères de sélections de la future épouse sont aussi ceux de « yema ».

Ma mère a refusé mon union

Tarik, 31 ans d’origine kabyle l’a appris à ses dépends. Ce consultant financier aime les filles cultivées, drôles, de préférence brunes… Il aimerait aussi que sa future femme soit maghrébine ou en tout cas de confession musulmane. Ca c’est pour son avis perso. Mais voilà, sa mère « ne veut pas autre chose qu’une kabyle ». Amoureux d’une française d’origine tunisienne, sa mère à purement et simplement refusé leur union. « Les tunisiens ne sont pas comme nous mon fils ! Ils ne parlent même pas berbère. Je n’ai rien contre eux mais je n’en veux pas dans ma famille ! ». Elle pose son véto. « Je connaissais l’avis de ma mère avant, raconte Tarik, mais je pensais vraiment qu’elle cèderait ». Résultat des courses, Tarik, la mort dans l’âme explique à son amoureuse que leur union est impossible. L’histoire peut paraître cruelle, pourtant, Tarik a compris le sentiment de sa mère. « La bonne entente avec la belle mère, c’est important ». La phobie des mamans, c’est qu’une fille « leur enlève leur fils ».

Pédagogie encore et toujours

Mais ces rapports sont-ils toujours bien sains ? Les critères, comme celui du pays d’origine, sont-ils tous « valables » ? Pas vraiment… Mais on ne parle pas comme ça à sa mère ! Amin, lui, a opté pour la pédagogie. « Je suis le cadet d’une fratrie de cinq. C’était chaud pour mes ainés. C’est ma mère qui a pratiquement choisi leurs épouses. Aujourd’hui ils ne sont pas très heureux dans leur couples ». Amin a connu un tout autre sort. « J’ai bien expliqué à ma mère que ce n’est pas parce que ma femme lui plaira, que nous n’auront jamais de soucis… ». Et sa mère a complètement changé d’avis ! « Je ne veux plus que mes fils me reprochent d’avoir choisi pour eux. Aujourd’hui que chacun choisissent son destin ». Comme dit Amin « les parents nous ont éduqué et c’est à notre tour de leur ouvrir les yeux sur certaines choses… ». Pédagogie, encore et toujours.

En tout cas les filles, petit conseil… Si vous rencontrez un jeune homme qui vous plaît. Renseignez-vous vite sur sa mère !

8 réflexions au sujet de « Va-t-elle plaire à maman ? »

  1. Effectivement, le rôle de la mère joue dans le choix de tous mais il ne doit pas obérer la possibilité de chacun de renoncer à une relation dans laquelle ils se sentent bien.

    Les parents, très souvent, finissent par accepter le choix des enfants. Cependant, convaincre la mère nécessite patience et pédagogie alors : PATIENCE.

  2. tout aussi Important. C’est vrai que l’idéal serait d’être heureux dans son couple et que tout se passe bien avec les parents. C’est pour cela que c’est vrai, a mon avis la pédagogie est très importante !!! Et bonne fête maman ;-)) en tout cas merci pour cette chronique. C’est le genre de sujet qu’on connait tous bien mais on en parle jamais comme ça !!! A +.

  3. C’est vrai, il y a un lien fort entre le fils & la mére. Dans le choix de la dulcinée, le garçon veut en partie qu’elle plaise à sa mère. Il y a plein d’exemples!!! 😉

  4. moi je voudrais rajouter que convaincre sa mère c’est une grande part de gagner dans la suite des relations enfants/parents, car si on arrive à la persuader de la sincérité de nos sentiments envers la personne que l’on aime sans tenir compte de son origine, de sa confession religieuse mm, car en faite si la maman est convaincu, le père suivra obligatoirement en tous les cas dans la plupart des cas

  5. Je suis d’accord, mais encore faut il tenter de persuader sa maman… Certain n’essaient même pas. La maman juge à priori la fille sans la connaître et le garçon qui ne veut surtt pas de confrontation de va pas plus loin… Il faut que ces messieurs affronte leur mère une fois pour tt qd il le faut. Bien sur dans le respect et la pédagogie !

  6. salam à tous.

    Cela ne concerne pas uniquement que les fils, mais aussi les filles j’ai vécu la même expérience malheureuse que tarik d’origine algérienne et lui marocaine, union impossible (histoire ancestrale). Pour moi peu importe qu’il soit marocain, algérien, tunisien du moment que c’est un musulmans pieux et d’être heureux c’est le plus important! c’est triste mais c’est comme ça! Et on a beau faire de la pédagogie pour certain on ne change pas les mentalités surtout pour nos anciens, avec le temps peu être que les mentalités changerons, dans la vie il faut s’armée de patience. Faire évoluer mais en gardant nos valeurs et principes, tout dans le respect.

    J’ajouterai que pour ma part, il m’est impossible d’aller à l’encontre de la décision prise, car au final si on a pas le soutien de sa famille on ne sera jamais heureux dans son couple car il y aura toujours se manque, d’autant plus ayant une relation fusionnelle avec ma mère mon choix était déja fait.
    Et il est vrai que nos mères sente ces choses là elles savent si cette homme sera bon pour nous ou pas donc faire confiance au yema et surtout les derwettes de wellidin très important, car certain on tendance a l’oublier!

    Comme le dit si bien Mig95 « Oui le bonheur est le plus important !!! Mais partager son bonheur avec ses parents c’est tout aussi »!

    Comme il est dit dans le coran « Le paradis se trouve sous les pieds de la mère » on doit plus que le respect à la mère. La reconnaissance à tout point de vue. Donc, difficile de la contrarier et au final il on toujours raisons. Et oui, les critères de sélections du futur époux sont aussi ceux de « yema ».

    Et si ca devait ce passait comme ca c’est le mektoub c’est tout.

    En tout cas merci pour cette chronique, c’est bien de pouvoir commenter les opinions et de donner son avis sur la question.

    Jsuis d’accord avec toi Mig95 C’est le genre de sujet qu’on connait tous bien mais on en parle jamais comme ça !!! :-).

    Barakallah o fik.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>