Le premier rendez-vous, quand le virtuel devient réel

Tchatter sur internet, c’est finalement se contenter des informations que l’Autre veut bien nous donner. L’objectif reste le premier rendez-vous. Le grand jour ! Certains sont partisans d’une rencontre le plus vite possible.   » Par ce que je n’ai pas de temps à perdre… J’ai rencontré tellement de garçons bizarres dans ma vie que je veux limiter la casse ! Dès qu’une personne me plaît, je veux faire une rencontre le plus vite possible… » raconte Aziza. Pour la jeune femme de 32 ans, les sites internet lui permettent surtout de remplir son agenda. L’autre théorie des tchatteurs, c’est de profiter pleinement des avantages offerts par les sites. « C’est quand même une façon d’échanger tranquillement sans pression, sans prise de tête sur tous les sujets possibles. Et créer une proximité, une sorte d’intimité en prenant tout notre temps » explique Mohamed, 28 ans.

Mais tous sont d’accord, le premier tête à tête est décisif !

Continuer la lecture de Le premier rendez-vous, quand le virtuel devient réel

Mektoube à la rencontre du petit écran

Mektoube vient de lancer sa toute première campagne nationale de publicité à la télévision.

Mektoube prend en main le destin des célibataires !

Mektoube.fr s’affirme depuis des années comme l’un des principaux sites de rencontre par affinité culturelle. Grâce à cette 1ère campagne TV, le site Mektoube souhaite affirmer son positionnement et renforcer sa notoriété auprès du grand public en France. Avec cette campagne, les fondateurs de Mektoube.fr, Thomas Nomaksteinsky et Laouari Medjebeur, veulent donner envie à de nouvelles personnes de rejoindre les 700 000 célibataires déjà inscrits sur le site.

Réalisé en collaboration avec l’agence de publicité Bon Angle, ce spot Mektoube met en scène les centres d’intérêts de deux jeunes gens, Samira et Karim. Pendant les 10 secondes que dure le film, leurs centres d’intérêts illustrés en photos se rencontrent et se complètent parfaitement ! La voix off nous affirme que « c’est beau le destin ». En effet, le mot « mektoub », primordial pour le site, signifie destin en arabe.

Continuer la lecture de Mektoube à la rencontre du petit écran

Ce que veulent les hommes

On dit souvent que les hommes recherchent une deuxième « maman » à travers leur femme. Pas tout à fait exact. Oui pour certains le mariage c’est de la colocation, donc vaut mieux préserver ses mêmes habitudes culinaires et d’organisation du foyer. Si on se réfère à la chronique du 6 octobre, « Ce que veulent les femmes », nos célibataires dames recherchaient un peu « le mouton à cinq pattes ». Des identités multiples en une seule personne. Et bien c’est pareil du côté des hommes !

« Elle » doit pouvoir cuisiner comme maman certes, mais aussi apprécier de traîner devant la télé avec un plateau repas. Sérieuse, on peut compter sur elle, mais elle doit avoir de l’humour sans trop se prendre au sérieux. Elle doit être la garante des traditions sans forcément en être la victime. Adopter en famille les codes et endosser le costume de « belle fille parfaite ». Le tout en étant très coquette voire coquine… En clair mi-Fatima à la casa mi-Monica carrrrrramba. Elle comprend l’importance des soirées foot ou jeux vidéo entre mecs.  Pas si pénible pour elle, elle s’organise aussi ses propres journées hammam, ou soirée japonais/ciné entre copines.

Continuer la lecture de Ce que veulent les hommes

Pas assez cher ma fille !

Et voici que s’ouvre un dossier épineux… L’argent. Si la religion ou le pays d’origine sont des éléments primordiaux pour faire accepter un mariage à ses parents, l’argent, la « condition » est aussi au cœur de l’union d’un jeune couple. Samir avait rencontré Hind dans le cadre de son travail. Lui, fils d’ouvrier tunisien s’est fait une place dans les médias. Elle, gère la fortune de son père. Riche homme d’affaire tunisien, son « papa » a fait fortune dans l’immobilier. « J’ai compris que nous n’étions pas du même monde lorsqu’elle m’a dit un vendredi qu’elle était soudain prise d’une envie d’aller faire une virée shooping avec ses copines le lendemain à Londres… Que c’était simple, qu’il fallait prendre le jet de papa »

Samir qui a grandit à la périphérie de la capitale et Hind qui est déjà propriétaire au cœur de Paris ne sont, en effet, pas du « même monde ». Et pourtant, le couple avance plutôt bien, l’argent n’est pas un problème. Jusqu’au jour où Hind veut présenter Samir à « papa ». Le père choisit l’endroit, ce sera au Fouquet’s avenue des Champs Elysées… Oui oui, là même où le Président de la République a fêté sa victoire après la présidentielle de 2007. « C’était clairement un dîner pour m’en mettre plein la vue… L’addition représentait plus que ma paie ! ». Le père de Hind demande ensuite à rencontrer le petit ami de sa fille en « tête à tête »  pour une discussion « d’homme à homme ». « En fait, il m’a clairement menacé que ça irait mal si je continuais à voir sa fille… C’était trop, j’ai abandonné, dégoûté ». Hind et Samir se connaissaient à peine, et il n’était aucunement question de mariage. Mais aucune prise de risque pour « papa »…

« Si sa famille était très riche, je veux bien mais là… »

Les jeunes s’en préoccupent moins, mais cet élément pèse. Quand un jeune homme et une jeune femme se décident à présenter quelqu’un aux parents… L’une des questions rapidement posée est « comment sont ses parents? ». Sous entendu : quelle est leur condition? Car même les familles modestes craignent de se rapprocher d’une famille plus riche. « Pas envie qu’on me snobe, qu’on me critique car nous sommes une famille d’ouvrier », craignent les mamans. Elles ont toutes en tête le fameux sketche de Gad Elmaleh qui prend les traits de Madame Tazi… Cette bourgeoise marocaine au français approximatif qui veut absolument des nénuphars dans sa piscine pour sa prochaine soirée. « Tout mais pas ça ! » Les mamans simples ont horreur et même peur de ce genre de profil. Les familles se rassurent à l’idée de s’unir à une autre qui leur ressemble.

Continuer la lecture de Pas assez cher ma fille !

Ce que veulent les femmes

Messieurs, voici un billet qui pourrait vous ouvrir les yeux. Tout le monde sait, (ou croit savoir), ce que cherchent les femmes. Un homme proche de sa famille mais pas esclave de sa mère… Ouvert mais avec des valeurs solides… Attentionné, bon musulman, intelligent, beau gosse… Voici ce que nous appellerons la base. Mais rares sont les femmes qui tiennent un tableau excel (voir la dernière chronique). Une femme regarde aussi le charme, l’humour, la sensibilité… Tous les hommes peuvent avoir une chance ! Bon ok, nous connaissons tous des exemples de ce qu’on appelle des « michtonneuses »… Des filles qui testent leurs hommes avant tout à travers sa rapidité à lui acheter le dernier sac Dior… Non, nous sommes entre gens sérieux n’est ce pas ?

Se sentir rassurée

Ce que recherchent avant tout les femmes, c’est se sentir rassurées. De ne pas avoir peur de l’avenir à vos côtés. Alors attention, non pas qu’elles soient faibles et qu’elles cherchent quelqu’un qui prendra les coups à sa place… Loin de là. Se sentir rassurée c’est avoir certaines assurances… Assurance qu’un homme fera face aux épreuves difficiles. Assurance qu’il n’oubliera pas que même maman, vous restez femme, professionnelle, copine… Assurance qu’il ne balancera pas des « dossiers » à sa mère en votre présence ;-))) !
Oui oui c’est tout ça. C’est beaucoup, mais si on y regarde de plus près, c’est très simple. Elles veulent des « bonhommes ». L’homme doit assurer et elle doit avoir totale confiance. C’est ce qu’une femme doit lire dans vos yeux messieurs. Une fois cela dit, pas la peine de vous mettre à flipper. Un homme qui sait tout, ou qui croit assurer sur tout, est moins rassurant qu’un autre qui connaît ses limites mais qui est ouvert pour apprendre au fur et à mesure de la communication au sein du couple. Et oui, très important : une femme a besoin de co-mmu-ni-quer.

Co-mmu-ni-quez !

Elle réfléchit, se pose des tas de questions. Elle n’est pas toujours sure d’elle ni de ce qu’elle pense… Et son homme doit être à la hauteur si la belle a besoin d’en parler. Oui il faut pouvoir parler de tout sans tabous avec sa femme et sans regarder sa montre. Pas seulement après un problème ou une crise. Vous devez être la « meilleure copine » de votre femme. Espérons pour vous qu’elle vous épargnera son dilemme sur sa prochaine coiffure ou ses chaussures… Quoi que c’est le signe d’une grande proximité ! Mais ses états d’âme professionnels, ses rapports conflictuels avec certains membres de sa famille ou ses éternelles réflexions philosophiques sur les enfants devront vous appartenir complètement…Bon cela viendra après, si tout va bien. Mais au début d’une relation, il faut savoir tout simplement débriefer. Echanger vos impressions et finalement prendre le temps de passer les étapes du couple grâce à la discussion.

Et vous mesdames, qu’est ce que vous attendez le plus d’un homme? C’est quoi le plus important ? Et vous messieurs, rassurer une femme et communiquer avec elle vous savez faire ?

Trouver l’Amour dans un tableau Excel ?

Mohamed a un bon job et vient de trouver un bel appartement. Un seul élément manque à son tableau parfait, une femme ! Il se donne environ un an pour se marier. En bon scientifique, il a établit une sorte de tableau excel dans sa tête. II en est persuadé, il trouvera l’amour auprès de celle qui ressemblera le plus à son portrait robot. Elle aura la beauté de Monica Bellucci mais en reubeu. Le QI d’Einstein mais en femme. La grâce de Mélissa Theuriau mais en brune… Habitués des sites internet depuis les années caramail, les garçons qui ont le profil de Mohamed usent de tout les moyens pour trouver l’amour. Sites de rencontre, speed dating, dîners arrangés, choufing dans les mariages… Tout est bon pour créer la rencontre. Justement y-a-t-il vraiment une rencontre ? « Bien sur je prends le temps de rencontrer la fille ! Se justifie le jeune homme. Mais si ça ne colle pas, je zappe assez vite c’est vrai ». Ce qui ne colle pas, c’est que la fille « n’a pas le petit truc… ». Pas très clair tout cela hein ?

Continuer la lecture de Trouver l’Amour dans un tableau Excel ?

Génération geek ? En Amour aussi !

Qui écrit encore des lettres d’amour aujourd’hui ? Qui s’amuse encore à écrire des vers à son amour armé d’un stylo et d’une feuille de papier ?! Plus personne ! Pour les jeunes générations, cet acte n’a même jamais existé ! Ah si… seulement dans les films. Non aujourd’hui, si une jeune fille plaît à un jeune homme, ce dernier lui demande (parfois même avant son prénom) son « 06 »… Et c’est seulement grâce à ce sésame que l’entreprise de séduction peut commencer. Une fois le code secret dévoilé, ça commence par des « bonjour » le matin, « bonne nuit » le soir… Une fois le forfait sms illimités obtenu, les conversations texto durent des heures le soir…Voire même toute la nuit ! Bien installé dans leurs lits, en pyjama, les cheveux en bataille,  qui se douterait que ces ados sont en pleine joute stylistique de séduction via Iphone interposés ?

Continuer la lecture de Génération geek ? En Amour aussi !

Et pourquoi pas au bled ?

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain…» Pas toujours ! Les jeunes filles d’origine maghrébine ont l’habitude. Elles se font très courtisées lors des vacances au bled. « Quand on a 15 ans, on s’énerve facilement. Avec leurs ksss ksss, ils ne savent pas s’y prendre les blédards » reconnait dans un rire Lila. Mais une fois la trentaine passée, on ne prend plus ces courtisans à la légère… On pourrait croire que le choix du bled est un choix par défaut pour certaines. Pas systématiquement ! Depuis touts petits, les enfants d’immigrés maghrébins ont une image assez négative des « blédards ». « Peut être parce qu’ils se moquaient de nous enfants, alors on se moquait à notre tour… Leur façon de s’habiller, l’accent, ça nous faisait rire » !

Continuer la lecture de Et pourquoi pas au bled ?

Opération Mariage Express

A croire que certains célibataires se réveillent un beau matin en criant : « ahhhh mais il faut que je me marie ! ».
Que ce soit à cause de l’âge qui avance, de la pression familiale ou d’une soudaine prise de conscience, le mariage peut-être perçu comme une mission à accomplir dans l’année, voire dans les mois qui suivent ! Se marier oui, mais pourquoi aussi précipitamment ? « Le mariage musulman c’est el nia, pas besoin de réfléchir cent ans » comme disent certaines mamans. « Ce qui doit arriver, arrivera de toute façon », ajoutent-elles. En clair : il faut faire confiance à son instinct, écouter son cœur… Ok, mais de quoi parle-t-on? D’un nouveau jean, d’un sac à main… ou de LA personne qui va (en théorie) partager TOUTE notre vie ?

Continuer la lecture de Opération Mariage Express