La saison de l’amour s’installe

Cela n’aura échappé à personne, les beaux jours s’installent et on en profite ! Si le printemps est la saison idéale pour les mariages, c’est surtout le moment propice pour trouver l’amour. Ce n’est pas moi qui le dis, mais les scientifiques. Selon une étude publiée dans le Journal of Biological Rhythms, « les humains sont programmés biologiquement pour partir à la recherche d’un partenaire dès l’arrivée de la belle saison. Ce sont les températures plus chaudes et les journées plus longues et plus ensoleillées qui les y poussent », explique le Dr Laura Zilney.

« J’ai rencontré mon fiancé en mai dernier. Il faisait beau, j’étais plus détendue. Il travaillait dans la même boîte que moi, mais je ne l’avais jamais remarqué avant ! » nous confie Loubna, 29 ans, qui organise son mariage avec Karim. Le soleil est le meilleur allié qui rappelle que la vie ne se résume pas au « métro, boulot, dodo ». Une envie naturelle et biologique pousse les célibataires à se « caser ». « Sous le soleil, on a envie de passer de bons moments, de faire des activités… Et c’est compliqué quand on est seul. C’est à ce moment-là qu’on réalise vraiment qu’on est célibataire » analyse Nabil, 32 ans.

Moins de stress, plus de temps

Pour la génération des bureaux-addicts, qui ont tendance à travailler jusqu’à pas d’heure, le printemps donne l’impression que la journée est plus longue. Qu’elle ne se termine pas une fois qu’on a quitté l’entreprise. « Je pars chaque soir vers 19h. C’est vrai qu’en hiver, la première chose à laquelle je pense quand je rentre chez moi c’est : quel dîner pour ce soir ? Une fois rentrée,  je m’endors quelques heures plus tard devant la télé… » raconte Rachida, 27 ans. « Mais au printemps, j’ai le temps de me promener, de passer voir mes amies… Tout cela est possible avant la barrière psychologique de la tombée de la nuit » poursuit la jeune célibataire.

Trouver l’âme sœur ou « pulluler »

Le printemps est aussi synonyme de tenues plus légères, de mode, de lunettes de soleil… Si certains célibataires s’offrent plus de moments de détente, certains passent toute la journée à « chasser ». A chacun son envie : trouver l’âme sœur ou « pulluler ». « Certains garçons passent trop de temps sur les terrasses de cafés à draguer à tout va ! » regrette Zohra, 28 ans.  « C’est aussi au printemps qu’on croise le plus de « relous » qui draguent de façon presque agressive… Ce n’est pas ce que je recherche… » poursuit-elle. Même son de cloche chez les garçons : « c’est difficile de faire des rencontres sérieuses, beaucoup de filles se méfient et pensent qu’on veut juste s’amuser. D’autres au contraire ne sont pas choquées par un rendez-vous sans forcément de sérieux »  précise le jeune homme.

Et vous, pensez-vous que le printemps est plus propice aux rencontres ? Sentez-vous que vous êtes plus à l’écoute à cette période ou au contraire, pensez-vous que cela ne change rien dans les rapports hommes-femmes. Que tout dépend de la technique d’approche ? Si vous êtes en couple, lors de quelle saison avez-vous trouvé l’amour ? A vos coms !

Trouver l’Amour dans un tableau Excel ?

Mohamed a un bon job et vient de trouver un bel appartement. Un seul élément manque à son tableau parfait, une femme ! Il se donne environ un an pour se marier. En bon scientifique, il a établit une sorte de tableau excel dans sa tête. II en est persuadé, il trouvera l’amour auprès de celle qui ressemblera le plus à son portrait robot. Elle aura la beauté de Monica Bellucci mais en reubeu. Le QI d’Einstein mais en femme. La grâce de Mélissa Theuriau mais en brune… Habitués des sites internet depuis les années caramail, les garçons qui ont le profil de Mohamed usent de tout les moyens pour trouver l’amour. Sites de rencontre, speed dating, dîners arrangés, choufing dans les mariages… Tout est bon pour créer la rencontre. Justement y-a-t-il vraiment une rencontre ? « Bien sur je prends le temps de rencontrer la fille ! Se justifie le jeune homme. Mais si ça ne colle pas, je zappe assez vite c’est vrai ». Ce qui ne colle pas, c’est que la fille « n’a pas le petit truc… ». Pas très clair tout cela hein ?

Continuer la lecture de Trouver l’Amour dans un tableau Excel ?

Menteurs, mythomanes… ils squattent les sites de rencontres !

Ceux qui hésitent encore à se lancer dans l’aventure de la rencontre via internet avancent toujours le même argument. « Il y a trop de mythos ! Combien d’hommes mariés qui se font passer pour des princes charmants célibataires ? ». Et oui, ce sont surtout les femmes qui sont réticentes. Faut-elles leur donner tort ? On le sait tous, certains hommes et certaines femmes, prennent un malin plaisir, et surtout beaucoup de temps, à inventer et réinventer leur vie… Ils sont médecins, avocats, astronautes !  Ils ont quelques années de moins, ont fait le tour du monde et surtout… Et surtout, ils sont célibataires et ont une vie très saine. C’est la toute première fois qu’ils s’inscrivent dans ce genre de site. Ils ont complètement craqué sur votre photo et votre profil… bla bla bla !

Continuer la lecture de Menteurs, mythomanes… ils squattent les sites de rencontres !

Génération geek ? En Amour aussi !

Qui écrit encore des lettres d’amour aujourd’hui ? Qui s’amuse encore à écrire des vers à son amour armé d’un stylo et d’une feuille de papier ?! Plus personne ! Pour les jeunes générations, cet acte n’a même jamais existé ! Ah si… seulement dans les films. Non aujourd’hui, si une jeune fille plaît à un jeune homme, ce dernier lui demande (parfois même avant son prénom) son « 06 »… Et c’est seulement grâce à ce sésame que l’entreprise de séduction peut commencer. Une fois le code secret dévoilé, ça commence par des « bonjour » le matin, « bonne nuit » le soir… Une fois le forfait sms illimités obtenu, les conversations texto durent des heures le soir…Voire même toute la nuit ! Bien installé dans leurs lits, en pyjama, les cheveux en bataille,  qui se douterait que ces ados sont en pleine joute stylistique de séduction via Iphone interposés ?

Continuer la lecture de Génération geek ? En Amour aussi !

Cherche JH « Sérieux ». Ca veut dire quoi ?

Dans la grande majorité des annonces de célibataires, le mot « sérieux » traîne partout… JF recherche homme sérieux… JH recherche femme pour relation sérieuse… Mais que se cache-t-il derrière ce mot au juste ? Bon ok, avec l’expérience on comprend à peu près le message des filles. Toute caricature gardée, en clair c’est : « il y en a marre des mecs qui collectionnent les conquêtes, ça ne marche pas avec moi ! » Pour les garçons, souvent cela traduit : « houuhou ça y est, j’ai bien réfléchi je suis enfin prêt à m’engager… »  Mais pour l’une ou l’autre des annonces, ce mot peut être employé pour mille et une raisons ! Déjà, beaucoup l’utilisent par manque d’imagination et font comme les copains copines. Ce qui est « bof » pour une annonce dite « personnalisée« . Mais d’autres pensent réellement qu’un simple descriptif peut faire le tri entre le bon et le mauvais.

Continuer la lecture de Cherche JH « Sérieux ». Ca veut dire quoi ?

Elle est plus diplômée que moi !

Dès le départ, elle le savait. Dalila savait que ça ne marcherait pas. Mais elle s’est laissé convaincre. Mohamed 28 ans est un ami de sa sœur. Dalila a le même âge. « Cela fait un baille que ma sœur essaie de nous caser ensemble ! Physiquement, il me plaît et je sais que c’est réciproque. Il est marrant, débrouillard, des qualités que j’apprécie chez un homme. C’est un bosseur, il est musulman. Pourquoi pas ? »

Une histoire qui semble bien commencer entre Dalila et Mohamed et pourtant, elle n’a pas durée. Pourquoi ? Dalila s’ennuyait intellectuellement. J’entends d’ici toutes les célibataires endurcies y aller de leur pronostiques. « Les filles d’aujourd’hui sont trop exigeantes ! Elles chipotent ! ». Dalila s’explique : « Je suis ce qu’on appelle une « une intello ». Alors que lui est plutôt « manuel ». Il est pâtissier. C’est terrible à dire, mais il a un regard plutôt « limité » parce qu’il manque de connaissances.».

Continuer la lecture de Elle est plus diplômée que moi !

Et pourquoi pas au bled ?

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain…» Pas toujours ! Les jeunes filles d’origine maghrébine ont l’habitude. Elles se font très courtisées lors des vacances au bled. « Quand on a 15 ans, on s’énerve facilement. Avec leurs ksss ksss, ils ne savent pas s’y prendre les blédards » reconnait dans un rire Lila. Mais une fois la trentaine passée, on ne prend plus ces courtisans à la légère… On pourrait croire que le choix du bled est un choix par défaut pour certaines. Pas systématiquement ! Depuis touts petits, les enfants d’immigrés maghrébins ont une image assez négative des « blédards ». « Peut être parce qu’ils se moquaient de nous enfants, alors on se moquait à notre tour… Leur façon de s’habiller, l’accent, ça nous faisait rire » !

Continuer la lecture de Et pourquoi pas au bled ?

Opération Mariage Express

A croire que certains célibataires se réveillent un beau matin en criant : « ahhhh mais il faut que je me marie ! ».
Que ce soit à cause de l’âge qui avance, de la pression familiale ou d’une soudaine prise de conscience, le mariage peut-être perçu comme une mission à accomplir dans l’année, voire dans les mois qui suivent ! Se marier oui, mais pourquoi aussi précipitamment ? « Le mariage musulman c’est el nia, pas besoin de réfléchir cent ans » comme disent certaines mamans. « Ce qui doit arriver, arrivera de toute façon », ajoutent-elles. En clair : il faut faire confiance à son instinct, écouter son cœur… Ok, mais de quoi parle-t-on? D’un nouveau jean, d’un sac à main… ou de LA personne qui va (en théorie) partager TOUTE notre vie ?

Continuer la lecture de Opération Mariage Express

Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?

Faut-il le rappeler. « Se caser » ou faire des rencontres sérieuses est de plus en plus difficile. Et pour ne rien arranger, Papa et Maman interrogent, poussent, stressent… « Alors, tu en es où ? Quand est-ce que que tu nous fait des petits-enfants ? » Sans oublier que le mariage, c’est la moitié de la foi pour les musulmans. Donc, opération ULTRA sensible !

Mais déjà, il y a un paradoxe. Pour les parents, la plupart immigrés d’un pays du Maghreb, le mariage est chose facile. Il suffit juste de le vouloir. Cependant, ce n’est plus exactement pareil pour leur enfants Français. Pour ces célibataires, les mariages « arrangés », c’est fini. Et c’est là que commence la galère… On se marie de plus en plus tard. Mais pourquoi est-ce que plus de liberté de choix est synonyme de casse tête ? Coincés entre plusieurs cultures, plusieurs pratiques de la religion, parfois plusieurs langues, ces jeunes Français doivent se frayer un chemin. Réinventer de nouveaux repères. Au sein de leurs couples, ils veulent rester dans leur culture maghrébine ou musulmane. Certains recherchent le même pays d’origine. D’autres vont jusqu’à exiger que l’âme sœur viennent du même village que leur parents. Car le poids de ces derniers sur le choix de leur moitié pèse encore lourd.

Continuer la lecture de Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?