Et pourquoi pas au bled ?

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain…» Pas toujours ! Les jeunes filles d’origine maghrébine ont l’habitude. Elles se font très courtisées lors des vacances au bled. « Quand on a 15 ans, on s’énerve facilement. Avec leurs ksss ksss, ils ne savent pas s’y prendre les blédards » reconnait dans un rire Lila. Mais une fois la trentaine passée, on ne prend plus ces courtisans à la légère… On pourrait croire que le choix du bled est un choix par défaut pour certaines. Pas systématiquement ! Depuis touts petits, les enfants d’immigrés maghrébins ont une image assez négative des « blédards ». « Peut être parce qu’ils se moquaient de nous enfants, alors on se moquait à notre tour… Leur façon de s’habiller, l’accent, ça nous faisait rire » !

Continuer la lecture de Et pourquoi pas au bled ?