Petits mariages… Mais ambiance inoubliable

Dans certaines familles, mariage veut dire grandes économies voire crédits… Bref, des sommes « astronomiques ». La plupart des couples misent tout sur la cérémonie et en oublient parfois la vie conjugale. Mais comme la crise n’a épargné personne, certains couples préfèrent voir les choses en plus petit. Ce qui ne veut pas dire que l’ambiance est sacrifiée. Bien au contraire ! C’est le choix qu’a fait Malika l’année dernière. Elle a invité sa famille et quelques amis pour un moment convivial. Principal objectif : ne pas dépasser le budget !

« J’ai d’abord commencé par faire un important tri dans mes invités. J’assumais de faire un mariage en petit comité avec une cinquantaine de personnes maximum» affirme-t-elle.

Budget minimum…

Quand on lui demande ce qu’elle souhaite comme cadeaux, la réponse fuse : participation aux frais du mariage ! Sa mère a fait les gâteaux, ses sœurs ont assuré les courses, des amies de la famille ont cuisiné… Même sa robe de mariée lui a été prêtée. « Cela ne me dérangeait absolument pas, je ne suis pas fétichiste ! Ce n’est qu’une robe pour avoir de jolies photos » assure-t-elle.

Malika se souvient des grands mariages auxquels elle a déjà assisté. « Trop de monde, des mariés accaparés, beaucoup de ‘m’as-tu vu’… » décrit celle qui préfère « les choses simples ». Un an après son mariage, aucun regret. « J’en garde un magnifique souvenir ». Car elle se rappelle surtout que chacun a pu profiter de cette journée.

Ambiance plus chaleureuse ?

Les invités de Malika se souviennent en effet de ce mariage. « On s’est éclaté ! On a tellement ri ! » lui répètent ses amies. En petit comité, moins de stress et moins de strass. L’ambiance est conviviale et sans fioriture. « Dès le départ, il ne s’agissait pas d’entrer dans le concours du mariage le plus spectaculaire, tout le monde avait bien compris que je ne voulais pas en mettre plein la vue mais juste rassembler ceux que j’aime. Du coup, mes invités étaient plus détendus ! » se réjouit la jeune mariée.

Même son de cloche pour Faïza qui a organisé son mariage en deux mois à peine. Avec l’aide de sa famille, son mariage ne lui a rien coûté. Sa soeur Fatima se souvient de cette ambiance de fête. « On a dansé et chanté toute la nuit… A certains moments, l’ancienne sono qu’on avait récupérée ne fonctionnait plus… De vielles tantes se sont mises à chanter en faisant de la musique avec leur fourchettes et leurs verres ! ». Un petit mariage qui a permis à Faïza et à son mari d’économiser au point de pouvoir acheter leur appartement quelques mois après la cérémonie. « Quand j’y pense, je me dis que nous avons bien fait. Mon mariage m’a permis de voir qui était vraiment là pour moi… Et  c’est bien cela le plus important ! » conclut la jeune femme.

Et vous ? Comment imaginez-vous votre mariage ? En grandes pompes car c’est un jour unique ? Ou avec le minimum, le plus important étant de rassembler vos proches ? Est-ce que l’ambiance est plus conviviale dans les petits mariages ? A vos coms !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *