J’habite encore chez mes parents

« Aten jsui ds le salon, te rapL qd sui ds ma chbre ». C’est le genre de texto que s’envoient les amoureux qui vivent encore chez leur parents. Et oui, la génération Tanguy existe aussi chez les arabes ! En fait cela a toujours existé. Dans la famille maghrébine traditionnelle, on ne quitte la maison qu’une fois marié. Mais dans les faits, les jeunes qui réussissent à faire leurs études ailleurs, gagnent d’un coup leur indépendance. Même cas de figure une fois inséré dans la vie active. Il est rare de trouver un job dans la même ville où on a grandit. Il faut donc trouver un appart ailleurs. Ces deux raisons, sont « valables » pour quitter la maison en toute quiétude. Cette indépendance favorise les rencontres, de fait.

Crise économique oblige…

Mais ça c’est dans le meilleur des mondes ! Crise économique oblige, de plus en plus de jeunes même très diplômés sont au chômage.
Pas facile dans ces conditions de trouver sa moitié, notamment pour les filles… si les parents ne sont pas dupes et savent bien que leur enfants peuvent avoir des histoires d’amour (parfois ils encouragent carrément leur progéniture à aller chasser.. si si ) ça reste encore un sujet tabou. On ne répond pas à son mec ou sa meuf au téléphone au milieu du salon familial. Dans ce fameux salon, chacun à sa place. Souvent papa se place près de la télé avec AlJazeera en boucle. Maman à proximité du téléphone…

Connaître les codes

Et pour ceux et celles qui sont encore dans une période de séduction et qui ne disent pas forcément qu’ils sont chez leurs parents, il est difficile de le cacher… Premier indice, le soir quand votre amoureux vous téléphone, il est TOUJOURS dehors… Ou alors vous entendez un echo et vous comprenez qu’il ou elle est dans la salle de bain ! Deuxième indice, vous appelez votre chéri(e) et c’est le petit frère, la petite sœur, le neveu ou la nièce qui saute sur le portable et lâche un joli et long « Allooooooooooooo ». Avant d’entendre : «  donne moi ça !!! ». Mesdemoiselles, messieurs vous le savez bien, on n’appelle pas son amoureux comme ça sans prévenir ! Non on envoie d’abord un texto : « T ou ? jpeu t’appeler ?». C’est une fois que vous avez le feu vert que vous pouvez téléphoner. Et quand quelques temps seulement avant le rdv, l’autre annule, « je ne peux pas venir, un souci chez moi », ne lui faites pas de scène. Difficile de dire à sa mère qui a besoin de vous immédiatement que vous avez un RDV galant

A chaque situation ses codes de conduite, il suffit de le savoir !

Et vous, habitez vous chez vos parents ou pas ? Est-ce qu’il y a une différence ? Quels sont les trucs à savoir quand on est chez les parents ! A vos com !

Une réflexion au sujet de « J’habite encore chez mes parents »

  1. Habiter chez ses parents en attente d’autonomie pour un jeune homme, à l’heure actuelle, rien de choquant…
    Ce qui me gêne, ce sont les hommes qui après un divorce, mariage, concubinage, pacs, retournent chez leurs parents, même à 40 ans !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *