Elle est plus diplômée que moi !

Dès le départ, elle le savait. Dalila savait que ça ne marcherait pas. Mais elle s’est laissé convaincre. Mohamed 28 ans est un ami de sa sœur. Dalila a le même âge. « Cela fait un baille que ma sœur essaie de nous caser ensemble ! Physiquement, il me plaît et je sais que c’est réciproque. Il est marrant, débrouillard, des qualités que j’apprécie chez un homme. C’est un bosseur, il est musulman. Pourquoi pas ? »

Une histoire qui semble bien commencer entre Dalila et Mohamed et pourtant, elle n’a pas durée. Pourquoi ? Dalila s’ennuyait intellectuellement. J’entends d’ici toutes les célibataires endurcies y aller de leur pronostiques. « Les filles d’aujourd’hui sont trop exigeantes ! Elles chipotent ! ». Dalila s’explique : « Je suis ce qu’on appelle une « une intello ». Alors que lui est plutôt « manuel ». Il est pâtissier. C’est terrible à dire, mais il a un regard plutôt « limité » parce qu’il manque de connaissances.».

Les « intellos » ont plus de mal à se marier ?

Des études révèlent qu’en moyenne, les filles maghrébines sont plus diplômées que les garçons de leur âge. Souvent, elles restent plus longtemps sur les bancs de l’école et accèdent plus facilement aux études supérieures. Résultats, pour se caser c’est le casse tête ! Les hommes valorisent chez les femmes l’apparence physique et les qualités psychologiques. Pour les femmes, c’est la condition sociale qui prime. Les qualités intellectuelles, le niveau d’étude qui renvoie en fait au statut professionnel de l’homme. 24% des femmes hautement diplômées sont célibataires contre 2,9% chez les hommes de même niveau scolaire (source Insee). Avant de poursuivre, soyons très clairs. Tout le monde n’a pas la chance de faire de hautes études dans de bonnes conditions. Le plus important reste l’importance et les efforts que l’on met pour enrichir son capital culturel. Nous sommes biens d’accord ?

Cela prendra le temps qu’il faudra

Cela va faire grincer des dents féminines… Mais si on en croit les stats, les filles qui ont privilégié salles de sport et salons d’esthétique aux bibliothèques ont plus de chances de faire de belles rencontres. Bien sur ; on peut être jolie, coquette et savoir lire… Nous sommes bien d’accord.

Ce qui est sûr les filles, c’est qu’il ne faut pas s’excuser de faire de longues études ! Dans les forums communautaires, on voit de plus en plus de discours qui incriminent les filles qui ont bien travaillé à l’école. On marche sur la tête ! Sous prétexte qu’elles prennent plus de temps à se marier. Cela prendra le temps qu’il faudra, mais nous n’allons tout de même pas conseiller à nos petites sœurs de sécher le cours de math pour une séance de manucure ?

Et vous messieurs, seriez vous à l’aise avec une femme plus diplômée que vous?

Et vous les filles, votre position, votre vécu ?

3 réflexions au sujet de « Elle est plus diplômée que moi ! »

  1. Perso je l’ai vécu aussi avec un pâtissier ! Le dialogie et difficile ! Car ils n’ont pas étudié ou très peu l’histoire, la géographie, la politique ou la philo ! Leur réflexion est très très limitée!!! Pour comprendre le monde d’aujourd’hui il faut connaître un peu de son passé, et là ça pêche !! Il restent très primaires…c’est malheureux à dire mais c’est la vérité ! De plus, on leur a pas appris à aller chercher l’information quand ils ne savent donc ne savent pas ou répètent les bêtises des autres….je reste confiante malgré tout inchaallah

  2. Une femme plus diplômée que moi ça ne me dérange pas.Le problème serait plutôt que sa profession lui fasse manquer à ses obligation d’épouse et de mère.

    Après ce n’est pas parce qu’une personne est diplômée qu’elle est plus intelligente que les autres.

    J’ai connu des manutentionnaires, ouvriers avec une culture générale, un sens critique,et une clarté d’esprit que certains diplômés d’H.E.C et autres grandes écoles n’ont pas !

  3. salamalikoum,

    Les diplômes ne font pas tout, on peut avoir bac +5 et être totalemment inintéressant, le tout c’est de pouvoir converser sur différents sujets de la vie et être ouvert d’esprit pour pouvoir entamer un dialogue avec son partenaire ou en groupe, il est bon de pouvoir discuter sur tout plûtot que d’être limité sur certains sujets et de laisser un sentiment de malaise ou de blanc s’installer.

    Et cela peut-être intéressent d’avoir des visions totalement différent l’un de l’autre chacun apprend de l’autre, et pouvoir donner son opinion cela anime le débat, pas le temps de s’ennuyer.

    Et tant que vous êtes en phase avec votre partenaire c’est l’éssentiel.

    Barakallah o fikoum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *