Ce que veulent les hommes

On dit souvent que les hommes recherchent une deuxième « maman » à travers leur femme. Pas tout à fait exact. Oui pour certains le mariage c’est de la colocation, donc vaut mieux préserver ses mêmes habitudes culinaires et d’organisation du foyer. Si on se réfère à la chronique du 6 octobre, « Ce que veulent les femmes », nos célibataires dames recherchaient un peu « le mouton à cinq pattes ». Des identités multiples en une seule personne. Et bien c’est pareil du côté des hommes !

« Elle » doit pouvoir cuisiner comme maman certes, mais aussi apprécier de traîner devant la télé avec un plateau repas. Sérieuse, on peut compter sur elle, mais elle doit avoir de l’humour sans trop se prendre au sérieux. Elle doit être la garante des traditions sans forcément en être la victime. Adopter en famille les codes et endosser le costume de « belle fille parfaite ». Le tout en étant très coquette voire coquine… En clair mi-Fatima à la casa mi-Monica carrrrrramba. Elle comprend l’importance des soirées foot ou jeux vidéo entre mecs.  Pas si pénible pour elle, elle s’organise aussi ses propres journées hammam, ou soirée japonais/ciné entre copines.

Ceci n’est pas un portrait robot ni un test de personnalité. Pas la peine de répondre par « oui » ou « non » à la fin de chaque phrase les filles… 80% de ce qui fera de vous « la » femme de sa vie se jouera sur le cadre de la rencontre. Les besoins très personnels de l’un ou de l’autre à ce moment précis. Mais tout de même, il y a quelques trucs que « l’homme arabe » déteste. Voici les 3 commandements d’une relation réussie.

A vos notes, voici les 3 commandements :

  • Trop possessive tu ne seras point. Et oui, si vous lui envoyer un texto et qu’il ne répond pas dans les 10 minutes, ce n’est pas parce qu’il est avec une autre fille… Mais peut-être tout simplement car il a eu un appel de sa mère entre temps. Pas la peine de textoter 10 fois : « Pkoi tu réponds pas  ???????? tu te fous bien de moi !!!! ».
  • Dans l’hystérie tu ne tomberas point. L’une des fâcheuses conséquences des possessives, c’est clairement l’hystérie. Même s’il y a un problème, pas la peine de se mettre dans cet état là les filles ! Ok il est toujours en retard, ok après des années il a encore oublié votre anniversaire sans tenter de se rattraper (ce qui peut faire très mal en effet)… Ok, mais stop. Fermez les yeux, respirez un grand coup. Prenez du recul, et discutez calmement… Au pire écrivez-lui un mail ! Mais par pitié, éviter d’hurler dans la rue. Et tout casser chez lui ne servira à rien. Si, peut-être à le faire fuir !
  • La pression pour la bague au doigt, tu ne lui mettras point. Les hommes ont trèèèss peur de l’engagement. Tous ceux qui vous disent le contraire se mentent. Cette peur se traduit par diverses manières : distance, difficulté à choisir une femme, doutes… Il a besoin de temps alors que vous faites déjà des repérages pour votre robe blanche ! Donc pas question de lui demander « quand est ce que tu viens demander ma main ? ». Pour les hommes « mariage » est parfois synonyme de  « perte de liberté », « comptes à rendre », « grand saut », « corde au cou ! »… Que des problèmes en somme.

Même s’ils bombent le torse, ces messieurs sont inquiets, ils ont peur. Ce ne sont que de grands enfants. C’est peut-être en cela que vous pouvez vous inspirer des « mamans ». Il faut les rassurer, rester calme. Un peu comme « mama » qui leur soufflait à l’oreille : « chuuuut doucement, tout va bien se passer… »

Alors mesdemoiselles, reconnaissez-vous dans cette description votre homme ? Pour vous, qu’est-ce que recherchent les hommes ? Et vous messieurs, comment est votre femme idéale ? A vos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *