Elle est plus diplômée que moi !

Dès le départ, elle le savait. Dalila savait que ça ne marcherait pas. Mais elle s’est laissé convaincre. Mohamed 28 ans est un ami de sa sœur. Dalila a le même âge. « Cela fait un baille que ma sœur essaie de nous caser ensemble ! Physiquement, il me plaît et je sais que c’est réciproque. Il est marrant, débrouillard, des qualités que j’apprécie chez un homme. C’est un bosseur, il est musulman. Pourquoi pas ? »

Une histoire qui semble bien commencer entre Dalila et Mohamed et pourtant, elle n’a pas durée. Pourquoi ? Dalila s’ennuyait intellectuellement. J’entends d’ici toutes les célibataires endurcies y aller de leur pronostiques. « Les filles d’aujourd’hui sont trop exigeantes ! Elles chipotent ! ». Dalila s’explique : « Je suis ce qu’on appelle une « une intello ». Alors que lui est plutôt « manuel ». Il est pâtissier. C’est terrible à dire, mais il a un regard plutôt « limité » parce qu’il manque de connaissances.».

Continuer la lecture de Elle est plus diplômée que moi !

Etes-vous plutôt « Hallal » ou Mairie ?

C’est l’histoire d’une jeune fille qui présente à ses parents son amoureux, pour qu’il devienne son mari. Le jeune homme se présente avec ses parents, tout se passe bien. La famille de la Belle veut fixer une date de mariage civil. Mais le jeune homme préfère dans un premier temps juste faire le « Hallal ». Instable financièrement, il voudrait prendre le temps de mettre de l’argent de côté avant le grand saut. Une petite cérémonie est organisée. Une prière est prononcée. Très vite, on déclare Leïla et Rachid mari et femme, devant Dieu et leurs parents.

Continuer la lecture de Etes-vous plutôt « Hallal » ou Mairie ?

Et pourquoi pas au bled ?

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain…» Pas toujours ! Les jeunes filles d’origine maghrébine ont l’habitude. Elles se font très courtisées lors des vacances au bled. « Quand on a 15 ans, on s’énerve facilement. Avec leurs ksss ksss, ils ne savent pas s’y prendre les blédards » reconnait dans un rire Lila. Mais une fois la trentaine passée, on ne prend plus ces courtisans à la légère… On pourrait croire que le choix du bled est un choix par défaut pour certaines. Pas systématiquement ! Depuis touts petits, les enfants d’immigrés maghrébins ont une image assez négative des « blédards ». « Peut être parce qu’ils se moquaient de nous enfants, alors on se moquait à notre tour… Leur façon de s’habiller, l’accent, ça nous faisait rire » !

Continuer la lecture de Et pourquoi pas au bled ?

Opération Mariage Express

A croire que certains célibataires se réveillent un beau matin en criant : « ahhhh mais il faut que je me marie ! ».
Que ce soit à cause de l’âge qui avance, de la pression familiale ou d’une soudaine prise de conscience, le mariage peut-être perçu comme une mission à accomplir dans l’année, voire dans les mois qui suivent ! Se marier oui, mais pourquoi aussi précipitamment ? « Le mariage musulman c’est el nia, pas besoin de réfléchir cent ans » comme disent certaines mamans. « Ce qui doit arriver, arrivera de toute façon », ajoutent-elles. En clair : il faut faire confiance à son instinct, écouter son cœur… Ok, mais de quoi parle-t-on? D’un nouveau jean, d’un sac à main… ou de LA personne qui va (en théorie) partager TOUTE notre vie ?

Continuer la lecture de Opération Mariage Express

Va-t-elle plaire à maman ?

A l’approche de la fête des mères, n’oublions pas nos mamans, on les aime tant !

Nombreux sont ces messieurs qui avouent choisir leur dulcinées avec l’avis de Maman en tête… Mesdemoiselles, sachez le, certains hommes vous choisissent car vous correspondez aux critères de leur mères ! Plus sérieusement, leur place est centrale dans les familles maghrébines. La relation mère-fils y est parfois fusionnelle. « C’est moi qui t’ai porté pendant 9 mois, qui t’as appris tout ce que tu sais » aime à rappeler chaque mère à son fils. « Le paradis se trouve sous les pieds de la mère » peut on lire dans le Coran… Les enfants doivent plus que le respect à la mère. La reconnaissance à vie. Donc, difficile de la contrarier. Et oui, les critères de sélections de la future épouse sont aussi ceux de « yema ».

Continuer la lecture de Va-t-elle plaire à maman ?

Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?

Faut-il le rappeler. « Se caser » ou faire des rencontres sérieuses est de plus en plus difficile. Et pour ne rien arranger, Papa et Maman interrogent, poussent, stressent… « Alors, tu en es où ? Quand est-ce que que tu nous fait des petits-enfants ? » Sans oublier que le mariage, c’est la moitié de la foi pour les musulmans. Donc, opération ULTRA sensible !

Mais déjà, il y a un paradoxe. Pour les parents, la plupart immigrés d’un pays du Maghreb, le mariage est chose facile. Il suffit juste de le vouloir. Cependant, ce n’est plus exactement pareil pour leur enfants Français. Pour ces célibataires, les mariages « arrangés », c’est fini. Et c’est là que commence la galère… On se marie de plus en plus tard. Mais pourquoi est-ce que plus de liberté de choix est synonyme de casse tête ? Coincés entre plusieurs cultures, plusieurs pratiques de la religion, parfois plusieurs langues, ces jeunes Français doivent se frayer un chemin. Réinventer de nouveaux repères. Au sein de leurs couples, ils veulent rester dans leur culture maghrébine ou musulmane. Certains recherchent le même pays d’origine. D’autres vont jusqu’à exiger que l’âme sœur viennent du même village que leur parents. Car le poids de ces derniers sur le choix de leur moitié pèse encore lourd.

Continuer la lecture de Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?