Le mariage sans musique commence à faire du bruit

Les mariages maghrébins, sont la plupart du temps l’occasion pour les familles et les amis des mariés de partager un moment de fête où résonnent les cris des enfants et les grands éclats de rire et où la joie se lit sur le visage de chacun. La musique, lors de ces célébrations, joue souvent un rôle crucial dans le bon déroulement et l’ambiance de ce jour de liesse.

Les mariages maghrébins n’en demeurent cependant pas moins des mariages musulmans. Et depuis quelques temps, un phénomène prend de l’ampleur et chamboule la traditionnelle « bande originale » des fêtes de mariage. Ce phénomène, c’est le mariage sans musique.

Une atmosphère propice au recueillement

Ici, l’ambiance diffère radicalement. Les orchestres traditionnels et autres DJ sont remplacés par des percussions. Et les époux récitent des sourates du Coran, invitant les convives à se recueillir.  Seul instrument autorisé dans ces mariages très spirituels : le tambour, qui marque le rythme sur lequel les époux doivent aligner le débit de lecture.

Un mariage aux antipodes de ce à quoi sont habitués tant de Maghrébins. Cette formule, toutefois, fait de plus en plus d’adeptes qui, séduits par un retour à la spiritualité et à la sobriété d’un mariage sans chichis, préfèrent ce climat de recueillement à l’ambiance ostentatoire et chamarrée des noces musicales.

Et vous, êtes-vous pour un mariage sans musique ?

Tambour

Lancement officiel de l’application Mektoube

Nous sommes heureux de vous annoncer que la très attendue application iPhone de Mektoube est dorénavant disponible dans l’App Store.

Elle est bien entendu téléchargeable gratuitement.

Pour accéder à la page de l’application, cliquez ici.

Téléchargez l'application iPhone Mektoube

Une application iPhone Mektoube gratuite et de qualité

Notre équipe de développement a pris soin de vous préparer une application iPhone de grande qualité, qui vous permettra de retrouver tout Mektoube en illimité sur votre téléphone :

– vous pouvez charger de nouvelles photos de profil

– vous pouvez envoyer des messages aux autres célibataires

– vous pouvez accéder à votre boîte de réception et lire vos messages reçus

– évidemment, vous pouvez voir qui est en ligne et effectuer des recherches parmi toute la base de membres Mektoube !

Application iPhone Mektoube

Le Mariage, une histoire de dot

Le mariage constitue le point d’orgue d’une relation amoureuse. Réunion de deux cœurs mais aussi de deux familles, celui-ci n’est néanmoins pas exempt de questions d’ordre plus prosaïques. L’acte induit un rapport pécuniaire et personnel entre les deux époux et cet acte, c’est la dot.

La dot, une pratique ancestrale

Cette pratique ancestrale s’intègre dans le champ culturel de très nombreux pays dans le monde. Mais la dot arabe (Mahr), a ceci de particulier que c’est l’homme et non pas son épouse qui doit s’acquitter de cette contribution, parfois uniquement symbolique, mais toujours condition de légitimité coutumière du mariage. En effet, dans le rite malékite, en vigueur au Maghreb, pour que le mariage soit validé, le consentement des époux, la présence de deux témoins et la fixation de la dot sont des conditions sine qua none.

La valeur minime de la dot était, par le passé, communément fixée à un Louis d’or . Somme ayant initialement pour fonction de dédommager les parents pour la perte de leur fille. En effet, les parents de la mariée perdaient une force de travail, récupérée par la belle-famille. Cette dot, versée par l’époux, pouvait aussi signifier le rachat par celui-ci des droits que sa femme devait avoir sur les enfants naissant de leur union.

Mais de moins en moins courante

Avec le temps, la dot a subi de très grandes mutations. Elle ne se présente plus nécessairement sous forme d’argent et revêt souvent l’apparence de cadeaux offert par l’amoureux à l’élue de son cœur. Bijoux, parfums, vêtements, produits de beauté en tous genres…La femme fixe ici les règles. Pour beaucoup de jeunes femmes, la pratique de la dot est dépassée et ne souhaitant pas ruiner leur mari, elles préfèrent se contenter d’un présent symbolique.

D’après vous, l’amour s’achète t-il avec des cadeaux ?

Toute la vérité sur la Saint Valentin

Nous avons réalisé un petit sondage auprès des célibataires inscrits sur Mektoube.fr, au sujet de la Saint Valentin, la fête des couples (et de ceux qui aimeraient tomber amoureux !).

Plus de 1000 membres ont répondu à l’appel: nous vous remercions. Et nous avons réalisé une infographie pour illustrer les résultats de l’enquête. La voici ci-dessous.

Dans les coulisses de la 1ère rencontre


Il y a quelques jours, nous avons adressé par email un sondage à nos membres. En 2 jours, nous avons obtenu près de 1200 réponses. Cela prouve à quel point les célibataires Mektoube sont enthousiastes, merci à tous les participants !

Une étude menée auprès des célibataires inscrits sur Mektoube

Cette étude a pour thème « la 1ère rencontre ». Le sondage a été mené en ligne du 10 au 12 octobre 2011. 1 187 célibataires inscrits sur mektoube.fr, dont 727 femmes et 460 hommes, ont répondu à chacune des questions posées.

Comment préparer le premier rendez-vous amoureux ?

Les résultats montrent notamment que les femmes ont plus tendance à parler de cette 1ère rencontre à leur entourage que les hommes, qui eux préfèrent ne pas se confier à leur proches. Dans tous les cas, une écrasante majorité de célibataires préfère se montrer naturelle lors de ce premier rendez-vous, plutôt que d’en mettre plein la vue au niveau de l’apparence et de la tenue vestimentaire.

Nous vous laissons découvrir les résultats dans l’infographie réalisée par l’équipe Mektoube ci-dessous. N’hésitez pas à laisser un commentaire sur ces résultats.


Dans les coulisses de la 1ère rencontre

Opération Mariage Express

A croire que certains célibataires se réveillent un beau matin en criant : « ahhhh mais il faut que je me marie ! ».
Que ce soit à cause de l’âge qui avance, de la pression familiale ou d’une soudaine prise de conscience, le mariage peut-être perçu comme une mission à accomplir dans l’année, voire dans les mois qui suivent ! Se marier oui, mais pourquoi aussi précipitamment ? « Le mariage musulman c’est el nia, pas besoin de réfléchir cent ans » comme disent certaines mamans. « Ce qui doit arriver, arrivera de toute façon », ajoutent-elles. En clair : il faut faire confiance à son instinct, écouter son cœur… Ok, mais de quoi parle-t-on? D’un nouveau jean, d’un sac à main… ou de LA personne qui va (en théorie) partager TOUTE notre vie ?

Continuer la lecture de Opération Mariage Express

Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?

Faut-il le rappeler. « Se caser » ou faire des rencontres sérieuses est de plus en plus difficile. Et pour ne rien arranger, Papa et Maman interrogent, poussent, stressent… « Alors, tu en es où ? Quand est-ce que que tu nous fait des petits-enfants ? » Sans oublier que le mariage, c’est la moitié de la foi pour les musulmans. Donc, opération ULTRA sensible !

Mais déjà, il y a un paradoxe. Pour les parents, la plupart immigrés d’un pays du Maghreb, le mariage est chose facile. Il suffit juste de le vouloir. Cependant, ce n’est plus exactement pareil pour leur enfants Français. Pour ces célibataires, les mariages « arrangés », c’est fini. Et c’est là que commence la galère… On se marie de plus en plus tard. Mais pourquoi est-ce que plus de liberté de choix est synonyme de casse tête ? Coincés entre plusieurs cultures, plusieurs pratiques de la religion, parfois plusieurs langues, ces jeunes Français doivent se frayer un chemin. Réinventer de nouveaux repères. Au sein de leurs couples, ils veulent rester dans leur culture maghrébine ou musulmane. Certains recherchent le même pays d’origine. D’autres vont jusqu’à exiger que l’âme sœur viennent du même village que leur parents. Car le poids de ces derniers sur le choix de leur moitié pèse encore lourd.

Continuer la lecture de Mektoube lance un blog… Pourquoi faire ?